Week-end à Rome : Que faire ? Où manger où dormir?

On dit que tous les chemins mènent à Rome, et nous espérons que le vôtre vous y conduira. En effet, il y a tant de belles choses à faire et à voir dans cette ville sublime, l’une des plus visitées du monde. Et si vous n’avez qu’un week-end pour faire le tour de cette capitale de l’Italie, il va falloir vous organiser et préparer à l’avance votre programme et itinéraire. Nous avons préparé pour vous un petit aperçu de ce qu’il y a à faire à Rome le temps d’un week-end. Maintenant, prenez votre bouteille d’eau, mettez vos lunettes de soleil ou votre chapeau et bonne visite.

Les sites archéologiques et les monuments incontournables à visiter en un week-end à Rome

Rome possède plusieurs sites archéologiques. Ci-après quelques endroits à visiter absolument.

  • Le Colisée: ce site touristique est très prisé, donc il est conseillé de vous y rendre au moins 1h30 avant son ouverture. Pour rappel, il s’agit du plus grand amphithéâtre romain. Beaucoup de sang y a été versé à cause des combats de gladiateurs qu’on y organisait autrefois, des combats de fauves et d’autres jeux qui finissaient presque toujours en bain de sang.
  • Le mont Palatin: il se situe à proximité du Colisée. Parmi les 7 collines de la ville, ce mont est sans doute le plus célèbre, car il est supposé être le lieu où la ville de Rome fut fondée par Romulus et Remus. Vous trouverez à son sommet la grotte qui servait de tanière à la louve qui a nourri les jumeaux ainsi que les ruines des palais de plusieurs empereurs.
  • Le Forum Romain: c’est le plus anciens des forums de Rome. C’était à une époque le centre de la ville et vous pouvez y trouver les ruines des marchés ainsi que des bâtiments religieux et administratifs. Opter pour une visite guidée est conseillé pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire, car les lieux ne comportent ni affiche explicative ni panneau d’indication.
  • Les Thermes de Caracalla: c’est le plus grand des thermes impériaux dont la construction a eu lieu au IIIe siècle. Le lieu pouvait accueillir plus de 1500 personnes et ses citernes pouvaient renfermer 80.000 litres d’eau.
  • Le Panthéon: ce temple était à l’origine dédiée à tous les dieux. Il fut ensuite converti en église et se nomme aujourd’hui la basilique Santa Maria ad Martyres. Sa particularité est que ce grand monument est resté presque intact malgré ses plusieurs centaines d’années d’existence.
  • La Fontaine de Trevi : c’est la plus grande et la plus magnifique fontaine de l’Italie et même d’Europe. Ne manquez cet endroit sous aucun prétexte surtout si vous visitez Rome en amoureux. Vous pouvez suivre la tradition et y jeter une pièce pour être sûr de revenir dans la ville.
  • La Basilique Saint Pierre : c’est pour les catholiques le plus important des édifices. C’est là que se repose le premier pape, Saint Pierre. C’est également un « petit » bijou pour sa magnifique architecture.
  • La Chapelle Sixtine :c’est une des salles dans le palais du pape. C’est dans cet endroit que les cardinaux se réunissent en conclave afin d’élire le nouveau pape. Ses fresques sont à couper le souffle.
  • La villa Borghese: cet endroit comporte des collections importantes de la ville à l’instar des sculptures et des peintures. Ses jardins sont également sublimes avec des statues et des pièces d’eau.
  • Le Circus Maximus : le grand cirque était le plus ancien et le plus vaste hippodrome de Rome. Il pouvait accueillir jusqu’à 100.000 personnes. On y organisait des courses de chars, des processions triomphales et d’autres spectacles.

Les musées à ne pas oublier

Les musées abritent des collections, des traces écrites de l’histoire et d’autres expositions. Lors de votre séjour à Rome, ne manquez pas ces musées :

  • Les musées du Vatican: constitués par douze musées (dont la Chapelle Sixtine et les Chambres de Raphaël) qui sont situés dans le palais du pape. Ils abritent une bonne partie des plus grandes collections d’œuvres d’arts du monde dont certaines nous parviennent de l’Antiquité.
  • Les musées du Capitole : est sur la place qui porte le même nom, c’est un ensemble de musées d’archéologies et d’arts qui proviennent de Rome et ses environs. Ils constituent les plus anciens musées du monde.
  • Le Palais Massimo : quelques œuvres des collections du Musée national de Rome se trouvent dans ce palais du XVIe siècle. Il y a entre autres une collection de monnaies, de bijoux féminins et de portraits de personnages célèbres.
  • Le Palais Altemps : plusieurs sculptures antiques y sont conservées comme le Trône Ludovisi, le Galate se suicidant, le Dionysos Ludovisi et le Grand Sarcophage Ludovisi.
  • Le musée de la civilisation Romaine : y sont abritées des maquettes comme celle de la ville romaine au temps de Constantin. Vous y verrez également des reproductions d’objets et de sculptures célèbres comme les bas-reliefs dans la colonne Trajan.

Les places célèbres

A Rome, se balader dans les rues c’est offrir de sublimes divertissements à ses yeux. Lors de vos sorties, ne manquez pas de vous rendre sur ces places :

  • La Place du Capitole: ce lieu a été considéré comme le centre de Rome depuis l’Antiquité. C’est un chef-d’œuvre de Michel-Ange où se situent le Palais Sénatorial, le Palazzo Nuovo et le Palais des Conservateurs.
  • La Place Navone : c’est la place touristique romaine qui est la plus vaste. Si vous voulez admirer la beauté de l’architecture baroque de Rome, c’est l’endroit à ne pas manquer. Vous pouvez y voir la fontaine des Quatre-Fleuves, l’église Sainte-Agnès en Agone, la Fontaine de Maure et la Fontaine de Neptune.
  • La Place d’Espagne : parmi les places à Rome, c’est l’une des plus prisées par les visiteurs. Il y a sur les lieux la magnifique fontaine de la Barcaccia, l’Église de la Trinité des Monts et l’Obélisque de la Trinité des Monts.
  • La Place Farnese :elle doit son nom au cardinal Alessandro Farnese. Sur cette place il y a le palais Farnese, le couvent et l’église de Santa Brigida, le palais du Coq de Roccagiovane et le palais Mandosi Mignanelli.
  • Le Campo dei Fiori : se trouve non loin de la Place Farnese. Marchés, bars et terrasses donnent du charme au lieu. En son centre il y a la statue du moine Giordano Bruno.

La Place Bocca della Verità :la célèbre bouche de la vérité se trouve dans l’arcade de l’église de Santa Maria in Cosmedina. Les exécutions par guillotine s’y tenaient jusqu’en 1868. Vous trouverez également sur la place le Temple d’Hercule, la Fontaine des Tritons et le Palazzo Pantanella.

Pour une petite faim

Avant, après et entre les visites, il se peut que vous ayez envie de grignoter. Vous avez de la chance, Italie est aussi célèbre pour sa gastronomie. Néanmoins, fuyez les attrape-touristes, ce sont les cafés et restaurants qui se placent près des monuments et qui ont des rabatteurs à l’entrée. Préférez ceux qui se trouvent dans les petites rues, vos papilles vous remercieront.

  • Le café : espresso, avec ou sans lait, capuccino, il est inimaginable de visiter Rome et de ne pas goûter à son café. Pourquoi ne pas en déguster lors de vos ballades dans le quartier de Trastevere ?
  • La pizza : pas question de ne pas manger cette tarte italienne quand on visite le pays de la pizza. Une bonne adresse : la Pizzeria Da Francesco à la Piazza del Fico.

Où dormir ?

Couvents, hôtels, AirBnB, auberge de jeunesse, maison de particuliers,… les choix ne manquent pas. Si vous voulez faire des économies, vous pouvez vous loger dans le quartier de Termini, près de la gare. Si vous voulez être près du Vatican, choisissez les quartiers de Borgo et Prati. Pour ceux qui aiment manger, le ghetto juif est le meilleur endroit. Les jeunes qui veulent un quartier tendance opteront pour Pigneto.

Astuces pour visiter Rome pendant un week-end

Pour ne pas manquer les essentiels, vous pouvez organiser votre itinéraire comme suit : le premier jour, visiter le Vatican et ses environs, le deuxième faites le tour des vestiges romains. S’il vous reste encore une journée de plus, vous pouvez flâner dans le centre. Entre les visites, vous pouvez prendre des en-cas pour goûter à la gastronomie italienne. Sachez que quelques monuments comme le Colisée, les musées de Vatican et le Château de Sant’Angelo se visitent aussi la nuit pendant une partie de l’année. Renseignez-vous sur les dates.

Pour ne pas perdre du temps dans les files d’attente, vous pouvez prendre des billets ou des pass coupe-files comme Roma Pass. Effectuez à l’avance des réservations si vous ne voulez pas faire la queue devant les billetteries. Voici d’autres astuces pour éviter de perdre son temps :

  • Évitez la haute saison qui se situe entre mai et octobre
  • Évitez les fêtes religieuses
  • Évitez les premiers dimanches (visite gratuite donc affluence monstre de visiteurs)
  • Visitez pendant le déjeuner à l’heure où les autres touristes cassent la croûte
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: